Discours 2013

17 septembre 2013 - Cérémonie de prise de commandement du Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie

 
 
..

Mon Colonel,

C'est à la fois un privilège et un plaisir d’être à vos côtés à l’occasion de cette cérémonie de prise de votre commandement du Centre National d’Entraînement des Forces de Gendarmerie.

Cette cérémonie me donne l'opportunité de saluer la place importante que le Centre occupe en France et dans notre département.

Depuis 1969, le Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie est un lieu incontournable de passage pour tous les gendarmes, surtout de la « Mobile », puisque sa vocation première est de former les officiers et les sous-officiers au rétablissement de l’ordre et à l’intervention professionnelle. Je crois d’ailleurs savoir que votre propre fils, jeune lieutenant, est actuellement dans vos murs !...

Aujourd’hui, le CNEFG est devenu un pôle d’excellence en Europe et dans le monde, preuve que le savoir-faire de la gendarmerie nationale en la matière est reconnu bien au delà de nos frontières.

Le CNEFG, c’est aussi cette base militaire, installée au sommet d’une colline dominant le bassin astérien, une base dont le poids démographique, social ou encore économique est important dans ce secteur du département. Le centre est une institution connue, reconnue et aimée en Dordogne . Sachez, Mon Colonel, que les élus et les Périgordins y sont très attachés. Je sais que vous avez déjà exprimé le souhait de renforcer l’ancrage local du centre, puisque dans le cadre des Rencontres de la sécurité organisées en octobre prochain, vous avez l’intention d’inviter les élus locaux à découvrir vos installations et rencontrer vos équipes.

Mon Colonel, vous êtes désormais le commandant du Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie. Vous aurez une place de choix dans le cœur de chaque gendarme, puisque c’est vous qui accueillerez les jeunes lors de leurs premiers stages ; c’est vous qui perfectionnerez les plus aguerris ; c’est vous aussi qui donnerez des conseils « d’ancien » aux jeunes officiers. Je vous souhaite le meilleur dans cette belle et noble mission.

Enfin, parce que je sais que ce moment est aussi important pour eux, je souhaite la bienvenue à votre épouse et à vos enfants. Nous savons l’importance de la famille, et le sacrifice qu’elle consent pour garantir votre disponibilité opérationnelle à tous.

Nous vous souhaitons la bienvenue en Dordogne, Madame.

Et vous, Mon Colonel, soyez assuré de mon soutien et de mon amitié pour les années qui vous vous unir au département et à moi.

> Prise de commandement du Colonel CASAUBIEILH CNEFG- 17 septembre 2013 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb