Bilan de l'étiage 2023

Mis à jour le 13/02/2024
L'étiage 2023 a été relativement sévère, tant par sa précocité que par sa durée. En raison d’une faible pluviométrie hivernale, la campagne d’étiage a débuté avec une recharge déficitaire de 20 % environ, davantage marquée qu’en 2022 (-13%).
Néanmoins, les précipitations printanières et les épisodes de pluies brefs, mais répétés au cours de l'été, ont permis de soutenir l’agriculture qui n'a pas trop souffert, en comparaison de l'année 2022.