Discours 2013

Remise de médailles de la jeunesse et des sports 2013

 
 
Remise de médailles de la jeunesse et des sports 2013

Le jeudi 14 février Grands salons préfecture

Cérémonie de remise des médailles de la jeunesse et des sports
Préfecture de la Dordogne
le jeudi 14 février 2013
Allocution de M. Jacques BILLANT
Préfet de la Dordogne

Je suis heureux de vous accueillir en Préfecture pour honorer les Périgordins qui se sont distingués par leur action en faveur du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire.
La vie associative que vous servez au quotidien est porteuse de ce lien social dont nous avons tant besoin. Et la force de notre pays en la matière repose sur votre bénévolat, vous qui avez fait le choix d’accompagner nos concitoyens sans attendre d’autre retour que leur satisfaction, je dirais même leur bonheur de pouvoir s’adonner à la pratique sportive.
Les politiques en direction du sport sont nées il y a pratiquement un siècle sous la houlette de Léo Lagrange et depuis, deux priorités guident toujours l’action de l’Etat : promouvoir le sport pour tous et soutenir le sport de haut niveau, la réussite de nos athlètes ne pouvant que rejaillir sur le développement des différentes disciplines.
Pour cela, l’Etat s’appuie sur le monde associatif sans qui rien ne serait possible.
La France compte aujourd’hui 180 000 associations sportives animées par 2,5 millions de bénévoles qui fédèrent 17 millions de licenciés. En Dordogne, les chiffres sont éloquents : 1 264 clubs, près de 90 000 licenciés, soit 1 habitant sur 5, plus de 1 000 éducateurs sportifs, 404 salariés pour 270 emplois à temps plein.
En France, les dépenses publiques liées au sport atteignent chaque année 35 milliards d’euros. L’Etat y consacre 4,3 milliards d’euros et les collectivités territoriales 10 milliards.
L’Etat joue un rôle prépondérant en fixant le cadre et définissant les objectifs assignés aux fédérations sportives placées sous sa tutelle. Il se pose aussi comme le garant de l’intégrité du sport professionnel (règles de gestion, lutte contre le dopage).
Pour tenter de corriger les disparités territoriales et sociales, l’Etat alimente aussi le centre national du développement du sport (CNDS) qui gère les 400 millions d’euros de crédits publics affectés à la promotion du sport pour tous. En Dordogne, ce sont près de 600 000 euros qui seront ainsi attribués en 2013 pour le développement de la pratique sportive pour tous dans les territoires les moins bien équipés.
Tous ces efforts s’adressent en priorité à la jeunesse qui est au cœur du pacte social présenté par le Président de la République.
Aujourd’hui, vous savez que le chômage touche les jeunes de plein fouet, puisque 1 jeune sur 4 de moins de 25 ans est sans emploi.
Dans la bataille pour l’emploi, la Ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative s’est engagée pour 15 000 emplois d’avenir sur l’objectif de 150 000 promis d’ici 2014 au niveau national.
J’ai donc besoin de vous pour que l’objectif de 10% des emplois d’avenir dans les domaines de la jeunesse et des sports soit atteint en Dordogne.
Vous avez aussi toute votre place dans la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires, je dirais même des rythmes éducatifs, car l’éducation se forge aussi grâce à vous en dehors de l’école.
Vous, les représentants et membres de associations de la jeunesse et de l’éducation populaire, occupez ainsi une place essentielle dans le développement de la cohésion sociale, de la citoyenneté et du « vivre ensemble ».
Valoriser l’engagement des jeunes notamment à l’aide du service civique, mettre en place des politiques en faveur de la jeunesse dans nos territoires, je sais votre engagement aux côtés de la direction départementale de la cohésion sociale et le la protection des populations sur ces sujets importants.
Vous êtes à ce titre les dignes représentants des 134 000 associations, des 6 millions de bénévoles et des 680 000 salariés de l’éducation populaire.
Valérie FOURNEYRON, Ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a indiqué aux députés le 7 décembre dernier sa volonté de valoriser le bénévolat, en étendant le champ de la médaille « jeunesse et sports » à l’ensemble des acteurs de la vie associative.
Elle a aussi lancé des chantiers importants :
 - Celui du congé d’engagement pour les responsables associatifs,
 - Et celui de l’élaboration, courant 2013, d’une nouvelle charte des engagements réciproques entre l’Etat, les collectivités et les acteurs associatifs, afin de réaffirmer les principes indispensables de concertation et de respect entre la puissance publique et le secteur associatif.
Aujourd’hui, je suis très heureux et très honoré de vous recevoir dans cette Maison de la République pour vous rendre hommage, vous qui vous êtes distingués en Dordogne par votre engagement au service de l’éducation physique et du sport, de l’action culturelle et éducative en faveur des jeunes et de la vie associative.
Vous contribuez depuis tans d’années à la vie de la Nation avec un civisme exemplaire.
Les médailles que nous allons maintenant vous remettre symbolisent les remerciements que la République vous adresse.
Ces médailles vous honorent, mais elles vous obligent aussi dans l’exemplarité de votre action.
Avec les élus qui m’entourent, avec le directeur de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, avec le Président du CDOS et de la présidente des médaillés de la jeunesse et des sports, je vous adresse mes félicitations les plus sincères et vous remercie encore pour votre action généreuse et dévouée.