Discours 2013

Inaugurations de l’espace Jules Dubois et du court Marie-Claire Noah, de la passerelle Jean Ferrat, de la résidence Bibbiena et du quartier Lucien Dutard - Pose de la première pierre de la médiathèque - BOULAZAC

 
 
22 juin 2013

Aujourd’hui est jour de fête à Boulazac.

Je suis donc très heureux, Monsieur le Maire, d’être à vos côtés en ce jour important pour votre ville et toute votre équipe municipale.

Boulazac n’en finit pas de se transformer et j’avais hâte de découvrir ces nouvelles réalisations dont certaines étaient encore en projet lorsque vous m’avez fait visiter la commune peu après mon arrivée dans le département il y a deux ans.

Je sais combien vous avez mené ces dossiers et ces chantiers avec force, passion et conviction, dans la continuité de l’action de M. Lucien DUTARD, votre prédécesseur.

Je m’associe à l’hommage que vous lui rendez aujourd’hui.

Vous souhaitez que votre ville soit exemplaire dans sa réponse aux besoins de tous les habitants et vous menez pour cela un travail minutieux et de longue haleine pour faire de Boulazac un endroit où il fait bon vivre, où l’on aspire à s’installer.

Pas un espace qui ne soit exploité dans un souci de cohérence d’ensemble, pour relier les quartiers, pour créer des espaces culturels, sportifs et de loisirs et des lieux de résidence.

Pas un espace qui ne s’inscrive dans une logique de dynamisme et d’union.

Votre politique de la ville est ambitieuse, M. le Maire, mais nous pouvons vous assurer que le résultat est à la hauteur de votre investissement et à la hauteur des attentes du représentant de l’Etat que je suis.

Avec d’abord la réalisation de logements dans une logique de mixité : pavillons, appartements, accession à la propriété, logements locatifs sociaux.

Nous savons tous combien l’accès à un logement décent est une question essentielle aujourd’hui. Les situations financières de nos concitoyens ne leur permettent pas toujours d’accéder au parc locatif privé.

Le programme ANRU que nous avons mené aura permis au final de démolir les 116 logements de Pey Harry et de reconstruire hors site 124 logements sociaux du type pavillon ou appartement.

Ces nouveaux logements sont un vrai facteur d’attractivité pour la ville, au même titre que l’emploi et l’éducation.

Votre deuxième grand objectif vise à accompagner la jeunesse dans les domaines du sport, de la culture, de l’enfance et de la formation professionnelle avec ce grand projet de campus que je soutiens fortement.

Les sites que nous avons visités sont remarquables, ils sont à la hauteur des enjeux de cohésion sociale que nos concitoyens attendent des pouvoirs publics.

Pour l’ensemble de ces réalisations, permettez-moi de vous adresser, Monsieur le Maire, mes félicitations les plus vives. J’y associe bien sûr toute votre équipe municipale.

Vous avez fait de la solidarité le maître-mot de votre action et donnez tout son sens au bien vivre ensemble qui est le but recherché pour une politique de la ville digne de ce nom.

Cet état d’esprit vous honore, je tenais à vous le dire en cette fin d’après-midi à Boulazac.

> 22 juin 2013 BOULAZAC - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb