Discours 2013

Lancement campagne 2013 de la jeunesse au plein air

 
 
Lancement campagne 2013 de la jeunesse au plein air

Mardi 26 février 2013

Je suis très heureux de vous accueillir dans les grands salons de la préfecture pour le lancement de la campagne de solidarité et de citoyenneté de la Jeunesse au plein air pour aider les enfants à partir en vacances.  

Si l’école est obligatoire et gratuite, les vacances ne le sont pas et vous savez, comme moi, que selon la manière dont il est vécu, le temps libre peut accentuer ou réduire les inégalités.

Dans une société où le départ en vacances constitue un modèle social pour la majorité des enfants, ne pas partir représente une forme d’exclusion et une véritable injustice sociale. Le constat est amer : aujourd’hui en France, 3 millions d’enfants de 5 ans à 19 ans en sont encore privés.

C’est pour permettre à  environ 17 000 enfants de partir en séjour que la Jeunesse au Plein Air a décidé, voici plus de 60 ans, de prendre à son compte ce combat en choisissant les armes de la solidarité et de la citoyenneté des enfants et du monde enseignant.

C’est ainsi qu’est organisée chaque année une collecte de fonds dans toutes les écoles de France. Cet engagement de nos enfants pour d’autres enfants permet aujourd’hui et permettra demain à de nombreux enfants de vivre un séjour de vacances collectives et parfois un premier départ.

La Jeunesse au Plein Air a fait siennes les missions suivantes :

Elle se caractérise par :

-     Rendre effectif le droit aux vacances et aux loisirs pour les enfants et les jeunes, y compris ceux en situation de handicap,

-     Développer et promouvoir la qualité éducative des séjours de vacances, des accueils de loisirs, des classes de découverte et des autres pratiques de loisirs collectifs,

-     Eduquer à la solidarité, à la citoyenneté et au développement durable,

-     Favoriser l’engagement des jeunes.

Nous savons enfin combien le départ en vacances dépend en grande partie des revenus de la famille et malheureusement trop souvent des aides obtenues pour diminuer le coût des séjours. C’est pourquoi la JPA vient compléter l’action des comités d’entreprise et des caisses d’allocations familiales et des collectivités territoriales.

L’Etat, à travers le Ministère de l’Education nationale a décidé, dès le départ, de soutenir cette magnifique action de la JPA.

Prendre conscience de la situation difficile de l’autre, lui tendre la main, trouver une solution pour l’aider, n’est-ce pas là la plus formidable des leçons à enseigner à nos enfants.

La solidarité, la citoyenneté, l’égalité des chances sont devenues par nécessité des  politiques que nous nous attachons à développer dans notre monde souvent trop égoïste.

Les enfants qui vont dès demain s’engager dans cette action de collecte de fonds avec la seule satisfaction du service rendu à autrui nous prouvent que solidarité, citoyenneté et égalité des chances doivent être avant tout des réflexes naturels qui s’acquièrent dès l’enfance.

A nous de les conforter dans cette voie mais la réciproque est également vraie : à eux de nous conforter, nous, les adultes dans cette voie.

Je vous remercie