Discours 2013

29 octobre - Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite à Madame Sylvaine CELERIER

 
 
29 octobre - Remise des insignes de Chevalier  de l’Ordre National du Mérite  à Madame Sylvaine CELERIER

Cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite à Madame Sylvaine CELERIER, directrice du centre hospitalier spécialisé de Vauclaire

 Le mardi 29 octobre 2013

 Allocution de M. Jacques BILLANT, Préfet de la Dordogne

Seul le prononcé fait foi

Madame Sylvaine CELERIER, je suis particulièrement heureux de vous accueillir aujourd’hui dans les salons de la préfecture pour vous remettre les insignes de Chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Cette distinction nationale récompense les mérites acquis au service de la nation. Je me réjouis de voir que cet ordre reflète aujourd’hui de mieux en mieux la société française. Cela implique justement de veiller à ce que les femmes soient davantage représentées, conformément à leurs responsabilités croissantes et à la place importante qu’elles occupent au sein de notre communauté nationale.

A ce titre, c’est un honneur sans cesse renouvelé pour moi que de pouvoir procéder à cette remise d’insigne.

Madame CELERIER, cette décoration honore votre parcours professionnel qui est l’illustration du mérite républicain et d’une action tournée vers le service public, au bénéfice de nos concitoyens. 

Pendant 30 ans, vous avez travaillé dans le milieu hospitalier et vous avez gravi les échelons successifs pour atteindre des postes à haute responsabilité.

Après l’obtention de votre baccalauréat, puis de votre diplôme de secrétaire comptable, vous intégrez dès 1979 le centre hospitalier de Saintes. Vous passez alors le concours d’adjoint des cadres hospitaliers. Pendant 10 ans, vous y exercez les fonctions d’adjoint au sein de la direction des services économiques, puis, en 1989, vous obtenez le concours de chef de bureau, fonction que vous exercerez au sein de la même direction.

En 1990, vous bénéficiez du statut de directeur des hôpitaux après avoir été admise au concours. A partir de là, vous avez depuis 1991 poursuivi votre parcours comme directeur et directeur par interim dans différents établissements en Corrèze, en Saône et Loire et en Dordogne.

C’est à l’issue de ce parcours que vous accédez en 2006 à la fonction de chef d’établissement du Centre hospitalier spécialisé de Vauclaire à Montpon-Ménestérol et que vous assurez la direction commune avec l’hôpital local de Nontron.

Depuis votre arrivée, le centre hospitalier spécialisé de Vauclaire a su conforter sa notoriété et s’inscrire dans une très bonne dynamique. Plusieurs actions à votre crédit méritent être soulignées :

- la mise en œuvre des volets psychiatrie et santé mentale du schéma régional d’organisation des soins 2006-2011 pour lesquels vous avez réaffirmés les principes de service public de la santé qui nous sont chers : la proximité de l’offre de soins, la continuité des soins et la lutte contre les inégalités de santé;

- l’adaptation de l’offre de soins vers le médico-social en créant une maison d’accueil spécialisée de 57 lits ;

- le lancement de la démarche qualité et l’obtention de la certification V2010 conduite par la Haute autorité de santé (HAS) ;

- la mise en œuvre d’une direction commune entre le CH de Vauclaire et l’EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes Foix de Candalle à Montpon-Ménestérol.

- l’accessibilité de la culture à l’hôpital avec la création de l’association culturelle « Zap’Art »

Vous méritez d’être félicitée pour l’ensemble de ces actions.

Parallèlement, depuis sept ans, vous prenez du temps pour partager votre expérience avec les étudiants préparant le diplôme de gérontologie au sein de l’IUTInstitut universitaire de technologie de Périgueux Bordeaux IV.

Sylvaine CELERIER, vous êtes une femme d’action mais aussi une femme de cœur. Une femme d’action, par l’énergie que vous avez insufflée au sein de votre équipe et au sein de l’établissement. Une femme de cœur, par votre implication totale et votre dynamisme pour offrir un bien-être aux malades et aux personnes âgées.

Vous pouvez être fière de votre parcours professionnel, vous ne le devez qu’à vous-même, à votre travail et à votre détermination.

Je vous renouvelle, Sylvaine CELERIER, mes très sincères félicitations pour cette nomination dans l’Ordre National du Mérite qui vous honore, honore les vôtres et honore la Dordogne.

Elle marque à la fois le respect porté par la République à votre parcours exceptionnel et les remerciements de la Nation pour votre engagement sans faille.

Remise des insignes

Madame Sylvaine CELERIER, au nom du Président de la République, nous vous faisons chevalier de l’ordre national du Mérite.