Discours 2013

23 novembre 2013 - Inauguration de la salle des fêtes de Saint Félix de Villadeix

 
 

Seul le prononcé fait foi.

Je tiens à vousremercier, Monsieur le Maire, de m’avoir convié à l’inauguration des travauxréalisés dans votre salle des fêtes.

 Cette quatrièmevisite dans le canton de Lalinde me permet de découvrir le cadre très agréablede votre commune.

 Ma présence parmivous ce matin me permet aussi de vous délivrer trois messages.

 Le premiermessage consiste à vous dire mon plaisir de vous voir réunis pour célébrerl’inauguration de votre nouvelle salle des fêtes.

 Je connaisl’importance d’une salle des fêtes pour une commune. C’est un lieu d’accueil,un lieu d’échanges, un lieu de rassemblement. La population lui manifestetoujours un grand attachement empreint de souvenirs personnels et collectifsissus des manifestations festives, culturelles et associatives qu’elle permetd’organiser.

 Ce nouvel espacetrès attendu par les dynamiques associations de Saint Félix de Villadeix seradonc un centre d’activités qui contribuera, je le souhaite, au développement dulien social dans la commune.

 Monsieur leMaire, je tiens à saluer votre action énergique pour embellir Saint Félix deVilladeix et améliorer la cadre de vie de ses habitants, car c’est bien le cadrecréé dans une commune qui commande sa vie.

 Vous avezprésenté ce projet avec force auprès du sous-préfet de Bergerac. Il étaitutile, il était raisonnable.

 C’est pourquoi nousavons décidé de vous accompagner dans sa réalisation aux côtés du ConseilGénéral.

 Mon deuxièmemessage consiste à vous dire que cette inauguration qui s’ajoute aux travauxréalisés dans les communes voisines, et plus largement dans les communes dudépartement, symbolise le dynamisme de notre territoire.

 Cette dynamiquerenforce le rôle de fer de lance des collectivités de la Dordogne dansl’investissement public, malgré leurs contraintes budgétaires.

 Et c’est le rôlede l’État de les y aider, comme cela a été fait à Saint Félix de Villadeix.

Ces travauxcontribuent aussi au soutien de notre économie départementale, nos entreprisesdu bâtiment et de travaux publics en ont tant besoin en cette périodedifficile.

 La valorisationde notre milieu rural est un enjeu fort de la politique d’aménagement duterritoire que vous portez depuis près d’un an au sein d’un nouvel ensembleintercommunal plus ambitieux qu’avant.

 Cetteintercommunalité, vous l’avez bien compris, n’a d’autre ambition que derenforcer les atouts respectifs de vos communes, leur interdépendance et leurmise en réseau.

 Elle doit êtrecet espace de solidarité permettant de mutualiser les moyens pour offrir demeilleurs services à la population tout en minimisant les coûts.

 Mon troisième etdernier message consiste à vous réaffirmer l’importance de l’échelon communalet des maires pour le Gouvernement.

 « Partout oùl’échelon communal retrouve les moyens d’agir, c’est la République quiprogresse ». C’est en ces termes que le Premier Ministre s’est adressé auxMaires de France lors du congrès le 19 novembre dernier.

 Il a détaillé àcette occasion les engagements pris et à venir en faveur des collectivités, enfaveur de l’égalité des territoires et ce, malgré les contraintes budgétaires.

 Parmi les actionscitées, je note un programme en direction des bourgs dès 2014 qui aidera lescollectivités à monter des projets, je note encore l’association de tous leséchelons de collectivités à la négociation des prochains contrats de plan État-Région,afin de permettre aux maires de faire entendre la voix de leur commune.

Enfin, l’accompagnementdes nouveaux rythmes scolaires sera une priorité en 2014 comme en 2013.J’apprécie pour ma part votre engagement personnel sur le sujet quand vousdites : on a jusqu’au mois d’août pour trouver une solution et ontrouvera. Soyez assuré, Monsieur le Maire, du soutien des services de l’Etat ence sens.

 Et c’est pour toutcela que je fais miennes les paroles du Premier Ministre lorsqu’il dit,toujours au congrès : les Maires sont des fédérateurs d’énergie, desfédérateurs de projets, des fédérateurs de rassemblement.

 Je souhaite doncqu’aux côtés des maires, nous restions mobilisés, déterminés et soudés poursurmonter les difficultés et assurer la prospérité de notre pays.