Restauration des cours d’eau en Dordogne

 
 
De nombreux ouvrages représentent des obstacles aux déplacements des poissons migrateurs et au transport des sédiments.

De nombreux ouvrages représentent des obstacles aux déplacements des poissons migrateurs et au transport des sédiments.

Restaurer la continuité écologique des cours d’eau est une des conditions pour atteindre le bon état des milieux aquatiques fixé par la Directive Cadre sur l’Eau.

Pour le bassin Adour Garonne, le classement des cours d’eau a été arrêté le 7 octobre 2013 par le Préfet coordonnateur du bassin :

  • La liste 1 a vocation à préserver la continuité écologique : aucune autorisation ne peut être accordée pour la construction de nouveaux ouvrages s’ils constituent un obstacle à la continuité écologique.
  • le renouvellement de l’autorisation des ouvrages existants est subordonné à des prescriptions particulières.
  • La liste 2 a vocation à restaurer la continuité écologique :
    tout ouvrage y faisant obstacle doit être géré, entretenu et équipé selon des règles définies par l’autorité administrative, en concertation avec le propriétaire.
    Ces obligations s’appliquent à l’issue d’un délai de cinq ans après publication des listes.
Barrage

© DDT24

Cartes des cours d’eau classés en Dordogne

Cours classés en liste 2 et devant faire l’objet des travaux de mise en conformité dans un délai de 5 ans :

  • La Dordogne : à l’aval du barrage du Sablier à Argentat (exclu),
  • La Lidoire : à l’aval du moulin de Bracaud,
  • Le Barailler : tout le cours,
  • Le Céou
  • La Gardonnette : du moulin de Gardonne (inclus) jusqu’à sa confluence avec la Dordogne,
  • La Couze : du moulin de Fontable (inclus) jusqu’à sa confluence avec la Dordogne,
  • La Grande Beune : à l’aval du seuil de la pisciculture des Combarelles (exclu),
  • La Dronne : en aval du barrage du moulin de Valeuil (exclu),
  • La Lizonne : à l’aval de sa confluence avec la Belle,
  • La Dronne : à l’amont de sa confluence avec le ruisseau de Chantres,
  • L’Isle : de sa source à la confluence avec le ruisseau le Périgord,
  • La Vézère : à l’aval du barrage du Saillant,
  • L’Eyraud : à l’aval de la diffluence du Barailler.
Carte des classements des cours d'eau de la Dordogne

Liens vers les cartes précises :

Les arrêtés de classement

Les arrêtés de bassin, concernant notamment le département de la Dordogne, ont été publiés au JOJournal officiel le 9 novembre 2013 :

Pour en savoir plus