Rénovation énergétique des Bâtiments

Dispositif éco-énergie-tertiaire

 
 
Décret éco-énergie-tertiaire

Le décret éco-énergie-tertiaire vise à atteindre une baisse de 60% de la consommation d'énergie dans tous les bâtiments tertiaires de plus de 1000m² d'ici à 2050 avec un premier objectif de moins 40 % en 2030.

L’atteinte des objectifs de baisse des émissions de gaz à effet de serre passe nécessairement par une réduction de nos consommations d’énergie. Le secteur du bâtiment résidentiel et tertiaire représente 46 % de la consommation énergétique en France, il constitue donc un important gisement d’économies d’énergie. La législation évolue donc pour impulser la transition vers des bâtiments moins énergivores.

Le décret n°2019-771 du 23 juillet 2019 relatif aux obligations d’actions de réduction des consommations d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire impose aux propriétaires et, le cas échéant, aux preneurs à bail de réduire la consommation énergétique finale de tous les bâtiments ou groupes de bâtiments (sur une même unité foncière) existants au 24 novembre 2018 et hébergeant 1000 m² ou plus d’activités tertiaires. Seuls les lieux de cultes, les bâtiments où est exercée une activité opérationnelle à des fins de défense, de sécurité civile ou de sûreté intérieure ne sont pas concernés.
Pour 2030, 2040 et 2050 2 critères exprimés en kWh/m²/an sont définis et au moins l’un des deux doit être atteint :

  • un critère « valeur absolue » défini selon le type d’activités,
  • un critère « valeur relative » défini par rapport à une année de référence choisie par l’assujetti (une baisse de 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050).

Le suivi est assuré par la plateforme OPERAT que tous les assujettis doivent renseigner au plus tard le 30 septembre 2022 (il s'agit d'un report d'un an par rapport à la première date) avec les informations bâtimentaires, l’historique des consommations énergétiques (2010 à 2020) et définir une année de référence. Puis, avant le 30 septembre de chaque année saisir la consommation de l’année précédente.
C’est également par le biais de la plateforme OPERAT que sont faits les demandes de modulation pour raisons techniques, évolution de l’activité ou contraintes architecturales/patrimoniales.

Les services de l’État (la Direction Départementale des Territoires DDT24) accompagnent les collectivités et les propriétaires privés dans cette démarche. Vous pouvez consulter le kit de communication mis à disposition par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et également vous rendre sur le site de FAQ . Enfin, la DREAL Nouvelle Aquitaine a mis en ligne de nombreuses fiches pour répondre aux principales questions des assujettis sur le fonctionnement de cette nouvelle réglementation : http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/eco-energie-tertiaire-r4735.html

Pour toute question vous pouvez contacter localement le service de la DDT24 concerné : ddt-suhc-cd@dordogne.gouv.fr

Actualité : webinaire du 17 juin 2021

Le 17 juin 2021, le ministère de la Transition Ecologique a animé un webinaire autour du dispositif éco-énergie tertiaire pendant lequel était évoqué le nouveau calendrier prévu de mise en œuvre.

Vous pouvez consulter le replay, il vous suffit de cliquer sur le lien

> 20064_EcoEnergieTertiaire-4pages - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,33 Mb

> 20064_EcoEnergieTertiaire-10etapes-2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

> Décryptage_EET - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,67 Mb

> Prêt à publier EET - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,67 Mb