Qu'est ce que la politique de la ville ?

 
 
Qu'est ce que la politique de la ville ?

La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et réduire les inégalités entre les territoires.

L’enjeu : réduire les inégalités territoriales et agir pour les quartiers en difficulté. De nombreux quartiers d’habitat social sont aujourd’hui au cœur de la « crise des banlieues ». Ces « cités hors de la ville » regroupent plus de 5 millions d’habitants. L’accumulation de leurs difficultés - sociales, économiques et environnementales - met en cause la cohésion sociale de notre pays.
C’est pour les aider à trouver toute leur place dans leurs agglomérations que la « politique de la ville » a été mise en place.
 
Près de 2 200 quartiers sont concernés, dont 751 zones urbaines sensibles.

Trente ans de politique de la ville... Cette politique a été initiée en France il y a une trentaine d’années, alors que le « problème des banlieues » émergeait. Dès le début des années 1970, les pouvoirs publics prennent conscience des difficultés des « grands ensembles » d’habitat social : en 1973, la circulaire « Guichard » limite la construction d’ensembles de plus de 2 000 logements, et en 1977, le rapport « Peyrefitte » sur la violence est publié.

Agir sur tous les leviers

Pour répondre au cumul de difficultés qui touchent ces territoires, cette politique recouvre une grande diversité d’interventions qui complètent les autres politiques publiques (éducation, logement, action sociale...). Car, en la matière, aucun acteur public ou para public ne peut agir seul avec une pleine efficacité.

La politique envers les quartiers défavorisés requiert l’appui de tous les acteurs concernés pour agir sur tous les leviers à la fois : développement social et culturel, revitalisation économique, emploi, rénovation urbaine et amélioration du cadre de vie, sécurité, citoyenneté et prévention de la délinquance, santé...

Avec d’autres ministères Ses principales orientations se décident, depuis 1988, au sein du Comité interministériel des villes (CIV). Présidée par le Premier ministre, cette instance gouvernementale arrête les programmes et en répartit les moyens.

L’action interministérielle est destinée à favoriser la prise en compte, par chacun des ministères concernés, de la spécificité des quartiers sensibles, dans leurs politiques et leurs moyens budgétaires.

Depuis la mise en place de la Lolf (loi organique relative aux lois de finances), la politique de la ville dispose d’un « document de politique transversale » (DPT) qui recense l’ensemble des programmes et des moyens des autres ministères et qui concourent à cette politique.

Sur la base de contrats avec les collectivités...

La politique de la ville est mise en œuvre par les collectivités territoriales. Les préfets passent des contrats avec les maires ou les présidents d’EPCI (établissement public de coopération intercommunale) qui définissent un projet de développement pour chaque quartier.

Signés pour une durée de trois ans renouvelable, ces contrats - baptisés « contrats urbains de cohésion sociale (Cucs) - programment des actions précises dans cinq champs prioritaires :

 habitat et cadre de vie ;
 emploi et développement économique ;
 éducation ;
 citoyenneté et prévention de la délinquance ;
 santé.

La politique de la ville repose aussi plus largement sur la mobilisation des organismes publics, bailleurs sociaux, caisses d’allocations familiales, associations, monde économique... et sur la participation des habitants de ces quartiers.

... sur des territoires prioritaires

Les interventions sont ciblées sur les territoires les plus en difficulté repérés grâce à des indicateurs économiques et sociaux et un certain nombre de caractéristiques récurrentes : présence quasi exclusive d’habitat social ou d’habitat dégradé, enclavement physique...

La liste, établie en 1996, des 751 zones urbaines sensibles (ZUS) sert encore aujourd’hui de référence ; d’autres quartiers prioritaires y ont été ajoutés par la suite, notamment dans le cadre du programme national de rénovation urbaine (PNRU) et des nouveaux contrats urbains de cohésion sociale (Cucs).

Toutes les information complémentaires se trouvent sur le sites du ministère : http://www.ville.gouv.fr