Consultation du projet d'arrêté autorisant la poursuite des pêches expérimentales de silure

 
 

Note de présentation

Au regard du déclin général enregistré ces dernières années sur les effectifs des principaux poissons migrateurs, des études sont en cours à différents niveaux pour évaluer l'impact de facteurs pouvant avoir une influence sur cette problématique. Parmi ces facteurs, il a été identifié un potentiel impact de la prédation du silure (Silurus glanis) sur des zones particulières de concentration observées au niveau du franchissement des grands ouvrages hydro-électriques. Le phénomène de prédation aurait lieu principalement à l'aval, avant le franchissement des ouvrages, et, potentiellement à l'amont, juste à la sortie, ainsi que dans les systèmes de franchissement.

Pour ce qui concerne le département de la Dordogne, une étude prévue sur trois années a été lancée en 2020. Elle est mise en place sur les trois grands ouvrages situés sur la rivière Dordogne au niveau de Bergerac, Tuillères et Mauzac. Cette étude vise trois grands objectifs :

1/ Évaluer l'impact potentiel de la prédation du silure principalement sur les saumons, aloses et lamproies.
2/ Évaluer l'impact des pêches spécifiques du silure sur les populations de migrateurs.
3/ Tester la sélectivité des engins de pêche utilisés.

Pour 2020, la première année d'étude a été tronquée du fait des difficultés engendrées par la crise sanitaire et les nécessités de confinement. Ainsi, les points 1/ et 2/ n'ont pu réellement être appréciés car l'étude n'a pu débuter que sur la fin de la période migratoire. Toutefois, elle a permis de tirer des enseignements sur l'utilisation des différents engins. Cela permet aussi d'affiner les techniques sur le terrain et d'appréhender au mieux les difficultés techniques rencontrées l'an dernier.

Afin de parfaire les connaissances, cette étude nécessite d'être poursuivie pour les deux prochaines périodes migratoires de 2021 et 2022.

A la faveur des remarques formulées l'année dernière, de l'expérience de cette première année d'étude et des premiers enseignements tirés, le comité de pilotage s'est réuni le 1er décembre 2020 pour envisager la suite de la campagne. Le présent projet a été soumis à l'avis des membres de ce comité de suivi entre le 19 et le 29 janvier 2021. Il a reçu un avis favorable unanime.

En application de la loi du 27 décembre 2012, l’article L120-1du code de l’environnement et l’ordonnance n° 2013-714 du 5 août 2013 relative à la mise en œuvre du principe de participation du public défini à l'article 7 de la Charte de l'environnement, le projet d'arrêté est mis à disposition du public sur le site internet des services de l’État de Dordogne.
Les observations sur le projet d’arrêté peuvent être communiquées par voie électronique à l'aide de ce formulaire .

Documents mis à consultation

- Projet d’arrêté préfectoral autorisant des pêches expérimentales sur l'espèce Silure :

> Projet d'arrêté - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,75 Mb

La consultation du public a été ouverte du 3 février 2021 à 12h00 au 24 février 2021 à 12h00

Publication de la synthèse des observations :

La consultation est close depuis le 24 février 2021 à 12h00.
Vous trouverez ci-dessous la synthèse de l'ensemble des observations reçues.

> Synthèse des observations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb

Cette synthèse est rendue publique pendant une durée de 3 mois à compter de la date de publication de l’arrêté.

Après avoir pris connaissance des observations formulées pendant la durée de la présente consultation, l'arrêté préfectoral a été signé le 1er mars 2021 et est paru au recueil des actes administratifs du département le 12 mars 2021.