Chasse, Covid et confinement

 
 
Des directives du Ministère de la Transition Écologique donnent aux préfets un cadre réglementaire pour permettre des dérogations au confinement afin de réguler par la chasse les espèces qui engendrent des dégâts sur les exploitations agricoles.

Au regard de la nécessité de protéger les productions agricoles et forestières vis à vis des dégâts occasionnées par le gibier, il convient de maintenir une régulation de la faune sauvage. Cet objectif passe par la poursuite d'une activité cynégétique reconnue dès lors comme une activité d'intérêt général.

C'est pour définir les activités qui entrent dans ce cadre que le préfet de la Dordogne a réuni la Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS) le mardi 3 novembre 2020.

Après débat, voici l'arrêté préfectoral qui encadre les activités cynégétiques pour lesquelles une dérogation au confinement est autorisée :

> Arrêté Préfectoral encadrant la chasse pendant le confinement - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,68 Mb

Des consignes de sécurité sanitaire fond l'objet d'un protocole visualisable ci dessous :

> Protocole sanitaire chasse et Covid - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

En résumé, il est possible de déroger à l'interdiction de déplacement uniquement pour :

- la chasse en battue et à l'affût du sanglier, du cerf élaphe, du chevreuil et du daim en suivant les règles habituelles relatives à la réalisation du plan de chasse pour ces espèces.

- le piégeage des espèces classées comme "susceptibles d'occasionner des dégâts".

- les missions administratives ordonnées par le préfet pour la destruction des animaux causant des dégâts.

TOUTE AUTRE FORME DE CHASSE, DITE DE LOISIR, EST SUSPENDUE JUSQU'A NOUVEL ORDRE.