Adultes relais

Le dispositif des adultes-relais en Dordogne

 
 

Les postes d’adultes-relais permettent à certaines personnes éloignées de l’emploi d’exercer une activité professionnelle et d’assurer des missions de médiation sociale et préventive de proximité, dans le cadre d’une démarche de qualification et de professionnalisation.

Ce dispositif, inscrit dans la politique de la ville depuis 1999, a une double vocation :

  • offrir des contrats d’insertion professionnelle réservés à des habitants des quartiers prioritaires, âgés de plus de 30 ans, éloignés de l’emploi durable,
  • réaliser des missions de médiation sociale de proximité afin de faciliter le lien social et les relations entre les habitants des quartiers et les institutions et services publics.

Au niveau national, 4 200 adultes-relais agissent au quotidien dans les quartiers prioritaires en faveur de la cohésion sociale. Pour l’Etat, c’est un effort financier important, chaque poste bénéficie d’un financement de l’Etat de 19 112 euros par an, soit près de 70 millions d’euros au plan national.

En Dordogne, ce dispositif de médiation sociale concerne 11 adultes-relais dont les missions consistent notamment à :

  • accueillir, écouter, concourir au lien social dans une association ou un équipement de proximité,
  • informer et accompagner les habitants dans leurs démarches, faciliter le dialogue entre services publics et usagers,
  • améliorer et préserver le cadre de vie, faciliter le dialogue entre les générations, renforcer la fonction parentale,
  • aider à la résolution des petits conflits de la vie quotidienne,
  • renforcer la vie associative, développer la capacité d’initiative et de projet dans le quartier et la ville.

Les adultes-relais travaillent dans des centres sociaux, des associations de quartiers, des associations d’accès au droit ou dans un service de collectivité. Ils sont équitablement répartis sur le territoire, étant présents dans chacune des villes bénéficiaires d’un contrat de ville :

Contrat de ville de Bergerac

  • Bergerac : 2 à la mairie de Bergerac, 1 à l’association Base, 1 à l’association l’Atelier, 1 à l’association Pitchouns et grands

Contrat de ville de Périgueux

  • Coulounieix-Chamiers : 4 au Centre social Saint-Exupéry
  • Périgueux : 1 à la communauté d’agglomération du Grand Périgueux et 1 à la mairie de Périgueux

Pour plus d’information sur ce dispositif, consultez la page dédiée sur le site du CGET :

https://www.cget.gouv.fr/citoyennete/adultes-relais-mediation-sociale

Votre contact en Préfecture :

Préfecture de Dordogne

SCPPAT - Mission politique de la ville

Karen ACOSTA-DOLET

05 53 02 25 83