Marché à procédure adaptée pour la redéfinition de l'aléa inondation sur la rivière Vézère

Marché à procédure adaptée pour la redéfinition de l'aléa inondation sur la rivière Vézère

 
 
Sur la rivière Vézère, redéfinition de l’aléa inondation sur le secteur de La Feuillade au Bugue et définition de l’aléa inondation sur les communes de Limeuil et Saint-Chamassy.

La Vézère, affluent de la Dordogne prend sa source sur le plateau des Millevaches, dans le Massif central, sa confluence se situe sur les communes de Limeuil et Saint-Chamassy, dans le département de la Dordogne.

Sur les 19 communes riveraines de la Vézère, 17 sont concernées par le plan de prévention du risque d’inondation (PPRi) de la Vézère, approuvé le 20 décembre 2000 et les 2 communes à la confluence, Limeuil et Saint-Chamassy, par le PPRi de la Dordogne, approuvé le 23 décembre 2008, dont la crue de référence est supérieure à la crue de référence du PPRi de la Vézère de 2000.

Les 17 PPRi de la Vézère, sur le secteur de La Feuillade en amont au Bugue en aval, sont en révision, prescrite par arrêté préfectoral du 23 mars 2016. Ainsi, les cartes d’aléas, la définition des enjeux et le projet de zonage réglementaire ont été élaborés par le bureau d’études retenu par la DDTDirection Départementale des Territoires de la Dordogne, maître d’ouvrage.

La crue historique retenue dans le cadre de cette révision est la crue de 1960, dont l’occurrence de retour est d’environ 1/250, alors même que la crue retenue dans les PPRi de 2000 était de retour centennal.

Dès lors, il s’ensuit une élévation significative de la nouvelle ligne d’eau, de l’ordre de 0,90m à près de 1,50m selon le secteur et, in fine, une emprise de la zone inondable accrue.

Malgré la concertation, ces évolutions sont difficiles à faire accepter. Dans ce contexte, il a été jugé nécessaire de réaliser une nouvelle modélisation hydraulique, afin de prévenir d’éventuelles faiblesses des données établies à ce jour.

Les communes de Limeuil et Saint-Chamassy, à la confluence, n’ont pas été intégrées initialement à la révision des PPRi de la Vézère. En effet, la crue de référence de la Dordogne et son influence sur ces 2 communes était supérieure à la crue de la Vézère retenue dans les PPRi de 2000. Mais les données établies à ce jour, dans le cadre de la révision de la Vézère, font ressortir une différence de 1,00m entre les lignes d’eau de la Vézère et de la Dordogne.

La modélisation hydraulique sera donc réalisée sur la totalité des 19 communes riveraines de la Vézère.

Ci-dessous le dossier complet en téléchargement :

> Dossier de consultation Vézère - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb