Arrêté Ministériel 2015/2016 de classement "nuisible" des espèces invasives.

 
 
Régulation des espèces invasives : arrêté du 30 juin 2015.

Ragondin (image libre de droits)

Le territoire national héberge quelques espèces invasives qui sont classées "nuisibles" par arrêté ministériel. Ce classement permet la destruction de ces espèces suivant certaines conditions.

Plusieurs espèces non autochtones ont été introduites sur le territoire national depuis plus ou moins longtemps, certaines pour l'élevage (ragondin ou vison d'Amérique par exemple), et d'autres pour l'agrément (bernache du Canada). Certaines sont maintenant bien implantées dans le milieu naturel et se développent de façon importante pouvant ainsi causer des dégâts. Elles peuvent aussi mettre en péril la subsistance de certaines espèces indigènes comme le vison d'Europe en utilisant leur niche écologique.

C'est pourquoi, le classement "nuisible" de ces espèces est national. Cette réglementation permet d'encadrer le processus de destruction dans le but de réguler ces animaux et ainsi contenir au mieux l'aspect invasif de ces espèces.
Le département de la Dordogne est concerné principalement par la régulation du ragondin et du rat musqué. Depuis peu, on constate aussi l'implantation d'une population de bernache du Canada qui, pour l'instant, n'engendre pas de nuisance particulière. Cette population est à surveiller. Enfin, pour la première fois en 2015, il a été signalé la prise au piège d'un raton laveur. Cette capture est la seule et unique signalée à ce jour et il sera nécessaire de rester vigilent quant à l'implantation de cette espèce sur le département.

Vous trouverez ci-dessous l'arrêté ministériel de classement "nuisible" des espèces invasives :

> Arrêté du 30 juin 2015 de classement nuisible des espèces invasives - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Il faut noter que la Dordogne est concernée par la présence du vison d'Europe et de la loutre (toutes deux espèces protégées). Ceci implique une réglementation particulière du piégeage aux abords des nappes d'eau (voir ici aussi).