Zones vulnérables aux nitrates

Zone vulnérable aux nitrates d'origine agricole en Dordogne

 
Révision de la délimitation

La révision de la zone vulnérable, prévue par les textes nationaux issus de la directive «nitrates» et visant à lutter contre la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole, a été conduite en 2012 dans le contexte spécifique du contentieux engagé par la Commission européenne contre la France pour insuffisante désignation des zones vulnérables, en particulier sur le bassin Adour-Garonne.

Au terme d’un long processus de concertations et de consultations, Henri-Michel COMET, préfet coordonnateur du bassin Adour-Garonne, a arrêté le 31 décembre 2012 la nouvelle délimitation de la zone vulnérable aux pollutions par les nitrates d’origine agricole.

Dans le département de la Dordogne, cette révision aboutit au déclassement de la zone définie en 2007 dans le secteur du Sarladais et de la vallée de la Dordogne (correspondant à 47 communes), au vu des teneurs en nitrates dans les eaux et des efforts faits par la profession agricole dans l’amélioration de ses pratiques.

En revanche, 17 communes situées dans la nappe alluviale de la Dronne et en limite du département de la Charente font l’objet d’un classement en zone vulnérable en conformité avec le diagnostic de pollution des masses d’eau.

Au final, la délimitation retenue pour le département de la Dordogne se traduit par une forte diminution des surfaces classées en zone vulnérable et du nombre d’élevages concernés, soutenant ainsi la prise en compte de cet enjeu pour l’économie agricole du département.

La réglementation en zones vulnérables conduit les agriculteurs à respecter un programme d’actions basé sur l’équilibre de la fertilisation azotée et la gestion de l’interculture. Des mesures financières permettront l’accompagnement des exploitations nouvellement classées, notamment dans le cadre du Plan de Modernisation des Bâtiments d’Elevage (PMBE).

Les 17 communes classées en zone vulnérable en Dordogne : Allemans, Bourg du Bost, Celles, Champagne et Fontaine, Comberanche et Epeluche, Douchapt, Grand Brassac, Lisle, Montagrier, Petit Bersac, Riberac, La Rochebeaucourt et Argentine, Saint Méard de Dronne, Saint Victor, Tocane Saint-Apre, Vendoire, Villetoureix.

> arrete_ZV_31_decembre_2012 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb

> liste_ZV_24 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb

Pour plus d’informations :

Site internet de la DREAL Midi-Pyrénées